La vente de XPO Logistics inquiète

La branche européenne de XPO Logistics, connue dans la région sous son nom d'origine, Norbert Dentressangle, pourrait être démantelée.
Le conseil d'administration de XPO Logistics a donné son feu vert mi-janvier, pour examiner différentes options de vente ou de scission d'une ou plusieurs de ses business units en transport et logistique. Si la réflexion ne semble pas encore aboutie, XPO envisage de se séparer de deux unités en Europe (chaîne d'approvisionnement et transports). Le PDG, Bradley Jacobs, a expliqué sa position dans les médias américains, justifiant qu'il est « plus avantageux de vendre ou rendre indépendante chacune de nos unités pour créer de la valeur pour les actionnaires ».
XPO logistics avait acquis Norbert Dentressangle il y a cinq ans. Aujourd'hui, le siège administratif de la branche transport du groupe UE (qui serait donc concernée par la vente ou scission), est basé dans la région, à Beausemblant, dans le département de la Drôme.
Le président de la communauté de communes de Porte DrômArdèche, Pierre Jouvet, s'est dit inquiet sur l'avenir des 400 salariés concernés au siège. Il détaillait sans cacher sa colère : « En 2015, Norbert Dentressangle, société de transports née dans notre territoire, à Saint-Vallier, avait été rachetée par l'américain XPO Logistics. A l'époque, l'objectif affiché était de construire un groupe mondial avec trois activités complémentaires : logistique, transport, commission de transport. Cinq ans après, le PDG, Bradley Jacobs, annonce vouloir se valoriser en bourse. […] Comment ? En voulant vendre ses activités transport et logistique en Europe. […] C'est l'argent avant les gens et ils ne s'en cachent même pas ! ».

Le 06 février 2020 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Économie

Publié le 12 février 2020

2020 © cftc-xpologistics | Mentions légales